Catégories
Tribunes

Driss Aït Youssef: intervention chez Europe 1

J’étais l’invité, il y a quelques jours, de la station Europe 1 au micro de Frédéric Taddeï pour évoquer les procès des attentats du 13 novembre et celui du cerveau des attentats du 11 septembre, Khalid Sheikh Mohammed.

J’ai analysé les différences dans la mise en œuvre de la justice judiciaire. En effet, alors qu’en France, le procès des complices et auteurs présumés des attentats du 13 novembre se déroule globalement dans de bonnes conditions devant une juridiction pour civils, aux USA, le procès devant un tribunal militaire prend une autre tournure. 

Après 15 années de détention dans la prison de Guantanamo, le principal accusé et ses avocats contestent les aveux extorqués en 2006 sous la torture à travers la technique contestée dite du « waterbording » qui consiste à mettre le détenu dans une situation de noyade.   

20 années après les attentats du 11 septembre, le principal détenu n’est toujours pas jugé. Son procès cumule les reports lassant les victimes et les familles de victimes. Cette situation risque de durer encore des mois voire des années.

En France, la célérité avec laquelle, la section anti-terroriste puis le parquet national anti-terroriste appuyé des services enquêteurs montrent combien notre réponse aux actes terroristes ne souffrent d’aucune improvisation.

Driss Aït Youssef   

https://www.europe1.fr/emissions/C-est-arrive-cette-semaine/frederic-taddei-avec-driss-hait-youssef-brice-teinturier-et-jean-victor-clerico-4066081

Catégories
Driss AÏT YOUSSEF interventions

Driss Aït Youssef dans l’émission C dans l’Air

J’étais l’invité de m’émission C dans l’Air la semaine dernière pour évoquer la situation de notre Pays face au terrorisme.
J’ai exposé mon analyse relative à la nécessité de prendre en compte l’évolution de la menace terroriste. En effet et depuis quelques années, les services de renseignement français, européens et étrangers ont conjugué leurs efforts afin de neutraliser traquer les réseaux terroristes et leurs soutiens. De facto, les organisations terroristes ont fait évoluer leur mode opératoire en conseillant à leurs sympathisants d’éviter les déplacements afin de commettre des attentats sur leur propre territoire.
Cette stratégie à générer de nombreux attentats sur le sol européen comme ce fut le cas en Grande Bretagne ou en France avec des actes terroristes plus ou moins sophistiqués.
L’enjeu pour les services de sécurité est de les anticiper avec très peu de signaux faibles comme ce fut le cas pour l’attentat près des anciens locaux de Charlie Hebdo.
Dans le même temps, la résurgence d’attentats de grande envergure n’est pas à exclure avec les détenus condamnés pour terrorisme en fin de peine ou encore ces djihadistes évoluant sur des zones de guerre désireux de rentrer en France.
Pour conclure, nous devons habituer nos concitoyens à développer un esprit de résilience dans un pays où la menace reste permanente. Les services de sécurité ont acquis, eux, une grande expérience ayant permis de déjouer de nombreux attentats, depuis quelques années.
Ayons confiance !
Catégories
Driss AÏT YOUSSEF interventions

Driss Aït Youssef sur France Inter a propos de la menace terroriste en France

J’étais, cette semaine sur France Inter l’invité de Laurent Goumarre et Christophe Bourseiller pour évoquer la menace djihadistes dEn France.
J’ai rappelé durant cette émission qu’elle restait hélas très elevée dans un Pays qui voit revenir d’une part des français partis combattre en Syrie et ou en Irak et d’autre part des détenus français condamnés pour terrorismes ou radicalisés en prison en voie de libération.
S’ajoute à cela, les individus dangereux en liberté mais faisant – tout de même – l’objet d’une surveillance par nos services de renseignements.
Il paraissait donc logique d’appeler à la prudence s’agissant de la menace terroriste.