Catégories
Driss AÏT YOUSSEF interventions

Driss Aït Youssef sur Public Sénat

J’étais l’invité cette semaine de Public Sénat pour évoquer le danger terroriste suite au retrait américain du nord de la Syrie. J’ai, à cette occasion rappelé que la menace dans notre Pays restait inchangée même avec le démantèlement de l’organisation terroriste, Daesh.

En effet, les djihadistes sur le point d’être renvoyés en France ainsi que la libération prochaine de quelques détenus condamnés pour terrorisme ou radicalisés constituent autant de dangers graves pour l’ordre et la sécurité publics.

C’est la raison pour laquelle, j’ai réaffirmé mon opposition au retour des combattants français sur notre territoire. La nécessité de nous concentrer sur nos détenus dans l’objectif de mieux les réinsérer doit être notre priorité. La compréhension du processus tendant à la radicalisation d’individus maitrisé pour être combattu sans, évidemment stigmatiser nos compatriotes de confession musulmane.

https://www.publicsenat.fr/emission/allons-plus-loin/allons-plus-loin-146437

Catégories
Driss AÏT YOUSSEF interventions

Driss Aït Youssef intervention sur Public Sénat

J’étais l’invité de Public Sénat pour évoquer la suite de l’organisation terroriste Daesh après l’élimination Abu Bakr Al Baghdadi.
Selon moi, il serait prématuré d’évoquer la fin de cette organisation. L’élimination de son chef signifiera au mieux le renoncement de son futur leader à créer un proto-État.
Par ailleurs, la convergence entre Daesh et Al Qaida ne peut être totalement exclue comme c’est déjà le cas en Afrique.
Enfin et s’agissant de la menace intérieure, la mort de son funeste leader ne change rien à la menace qui reste très élevée.
Catégories
Driss AÏT YOUSSEF interventions

Driss Aït Youssef intervention avec Apolline de Malherbe

J’étais l’invité ce samedi d’Apolline de Malherbe sur BFM TV pour aborder l’élimination du terroriste Abou Bakr Al Baghdadi par les forces spéciales américaines.
S’il s’agit incontestablement d’un coup porté à cette organisation terroriste, il n’en demeure pas moins qu’elle reste très dangereuse.
Par ailleurs, Daesh n’est pas la seule organisation terroriste. J’ai rappelé à cet égard qu’Al Qaida -même après l’élimination récente de son artificier en chef – reste la plus importante organisation terroriste dans le monde avec de nombreuses filiales. En effet, la plupart des organisations terroristes islamistes en Afrique sont affiliées à Al Qaida…là où précisément nos militaires sont déployés.
Par conséquent, la mort du chef de Daesh ne modifiera pas notre contexte surtout quand on sait que la menace intérieure est endogène c’est à dire composée d’individus n’ayant pu se rendre dans un théâtre d’opération terroriste extérieur.
Le combat continue !