Relire mon interview pour Atlantico

J’ai répondu à des questions pour Atlantico au sujet des évènements survenus à Dijon. J’ai indiqué à cette occasion que bien qu’il soit encore difficile de déterminer avec précision les circonstances de ces expéditions punitives, j’ai souligné que lorsqu’un Etat est fort, il y a un besoin moins évident de se faire justice soi-même. A l’inverse lorsque que l’Etat est remis en cause, c’est le chacun pour soi et le désir de vengeance qui prennent le pas sur toute autre considération collective. C’est en quelque sorte, le retour à l’état de nature…danger pour la cohésion de notre démocratie.
Par ailleurs, il appartient à la puissance publique de reprendre pied en luttant contre toutes les formes de délinquance mais aussi en investissant dans l’éducation, la lutte contre le chômage, la réinsertion….
La République partout et pour tous est un objectif fondamental.
Cet article a été publié dans Non classé avec les mots-clefs , , , , , . Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.
  • Publications