La protection des données : un enjeu fondamental

Par Driss Ait Youssef le 01/06/2012 dans le blog Intelligence économique des Échos.fr
Une grande partie des entreprises françaises se considère comme étant très dépendante de leurs données. Un volet de l’intelligence économique a pendant longtemps été interprétée comme une action visant à protéger la sécurité matérielle des entreprises. Depuis nous avons basculé dans l’immatériel. Ce patrimoine immatériel est essentiellement composé d’informations et de savoirs. Il constitue aujourd’hui un actif pour la société. Il devient donc primordial de protéger ce capital, et pour cela, les entreprises doivent s’adapter à un marché mondialisé caractérisé par une concurrence visible et quelquefois violente.

La protection des données des entreprises et des institutions est un sujet qui peut revêtir plusieurs formes. D’abord avec la défense de l’information ; ensuite avec la protection des données et de leurs infrastructures. Pour évacuer le sujet de la défense de l’information, plusieurs spécialistes se sont posé la question de savoir s’il est permis de contre-attaquer ? Une riposte peut-elle prendre forme légalement ? La défense ne peut se transformer en riposte en raison d’une définition trop large et mal maitrisée qui pourrait déboucher sur une politique de légitime défense dangereuse. Elle n’est d’ailleurs pas reconnue par le législateur

D’où la nécessité de mettre en place des dispositifs visant à protéger les informations, à la fois préventifs et dissuasifs.

>> Lire la suite de l’article sur le blog des Échos 

 

 

Cet article a été publié dans Médias. Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.
  • Publications