Déchéance de nationalité : l’absurdité juridique derrière l’emballement politique

Alors que Christiane Taubira vient de claquer la porte du gouvernement, la réforme de la Constitution sur la déchéance de nationalité arrive à l’Assemblée nationale. Un projet à la fois incohérent juridiquement et impossible à mettre en œuvre, dénonce Driss Aït-Youssef, docteur en droit et spécialiste des questions de sécurité.

Lire la suite sur le site de L’Obs

Cet article a été publié dans Médias. Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.
  • Publications